• Avant propos.

En premier lieu, je tiens à m'excuser du poids des pages, ce principe de fonds qui changent est une vraie plaie pour la navigation, je le reconnais. Je reconnais aussi que si je mettais plus le nez dans le code, j'arriverai aisément à le réduire ce poids, du reste je ne suis pas web developer et ne chercher pas à le devenir, on ne peut pas tout faire.

Après cette succinte excuse, je m'en vais vous parler un peu de Zelkova, vous l'aurez compris, le site a changé d'apparence.
Après de nombreux mois passés devant des photocopieuses, je me suis pris d'affection pour elles, je me suis aperçu qu'à la façon d'un crayon ou d'un peu de pâte de peinture, elle est un medium à part entier; des marges de manoeuvre, des contraintes, elle offre une expérience esthétique unique à l'utilisateur.

Graphiquement, on retrouve des éléments qui lui sont propres: marges blanches tournantes, grisé en fonction de la hauteur de la feuille, accidents sur la vitre, ombre portée des éléments découpés, etc.
Par ailleurs, on ne peut détacher la photocopieuse de son caractère reproductible, après tout, son utilisation première est de reproduire des documents, aussi Zelkova joue sur une navigation tout le temps identique mais qui diffère légèrement. C'est que j'ai tout simplement utilisé les mêmes éléments pour construire tout le site.

Au niveau du contenu, j'essaie de ne pas me disperser et d'axer Zelkova clairement sur le dessin en montrant une pluralité dans les styles, je me positionne clairement en phase de recherches. C'est pour quoi le plan du site est beaucoup plus clair que dans l'ancien Zelkova pour que le visiteur puisse mieux identifier le contenu et les ajouts.

Bonne visite.

Zelkova © 2006

Zelkova façon graphisme